En bref

=► Aujourd’hui 14 juin 2021 cela fait juste 10 ans que marino VERARDO nous a quitté.

2021 221

Issue d’une famille de cyclistes originaire de Trévisse en italie. Ses parents Maurice et Pierrette ont eu 5 enfants : Gina, Gino, Mario, Guido et Marino.

Cet ancien coureur était manager général du Cyclo-Club Marmandais. En avril 2011, il avait pris une sorte d’échappée vouée à l’échec. On espérait sa famille et son club que la pente s’adoucisse, mais rien à faire. Le courage dont il était pourvu n’a pas suffi. La maladie a eu le dessus et lui a fauché injustement la vie juste avant ses 50 ans. Le fringant Directeur Sportif avait commencé à sentir les premiers signes d’une maladie inconnus lors de son retour du Tour de Malaisie. Hospitalisé durant deux mois pour des symptômes laissant penser à une dégénérescence cérébrale, une sorte de maladie orpheline qui en l’état de la science de l’époque n’avait pas de traitement qui puisse stopper son évolution.

Coureur régional de haut niveau, Marino s'était construit un palmarès élogieux, comptant près de 300 victoires conquises sur les routes d'Aquitaine et bien au-delà. Parmi ses plus marquants succès figurent les grandes courses classiques de la région comme Bordeaux-Castillon, Tarbes-Sauveterre, La Primevère Montoise à deux reprises, le Grand Prix de Lagorce-Laguirande et le Trophée des Bastides.

Il s'était également imposé sur l'épreuve reine Bordeaux-Saintes et le Grand Prix du Marensin. Plusieurs étapes du Tour du Béarn-Aragon, du Tour de l'ex-Yougoslavie, des Tours de Gironde, de Vendée, du Béarn et des Landes sont inscrites à son palmarès ainsi qu'une victoire au classement général de l'Essor Basque. Il avait terminé sa carrière par la pratique du VTT.

Originaire de Pian-sur-Garonne, près de Saint-Macaire (33), Marino Verardo avait opté dès son plus jeune âge pour le Cyclo-Club Marmandais (CCM), dans le sillage de son frère Mario et d'un autre Girondin de grand talent, Francis Castaing.

Employé à la municipalité de Marmande, Marino Verardo était tout naturellement devenu éducateur au sein du CCM. Il aurait pu prétendre à franchir le pas et rejoindre le peloton professionnel, il en avait toutes les capacités.

Dirigeant du grand club marmandais, il dispensait en tant qu'entraîneur ou manager des conseils avisés. C'était, comme au temps où il courait, un meneur d'hommes combatif, et un exceptionnel visionnaire de la course cycliste.

Durant sa carrière Marino a porté haut les couleurs des clubs suivants : V.C. Langon de 1975 à 1980, C.C. Marmande de 1981 à 1984, A.S. Biganos 1985, A.C.B.B. 1986 et 1987, C.C. Marmande de 1988 à 1991, U.S. Bouscat en 1994 et de 1998 à 2000

Puis de 2005 à 2011 il a occupé les postes de Manager Général et Directeur sportif au sein du  CCM47.

Il occupait un poste de serrurier ferronnier au sein de la ville de Marmande et il a été également conseiller municipal à Thouars, comme vous le constatez, c’était un homme d’engagement.

Lui, l’homme à tout faire du CCM47, car aucune tâche ne le rebutait, a laissé un vide considérable au sein du CCM47.

La ville de Marmande et le CCM47 ne l’oublieront pas.

2021 222

Pierre Baudin, Gérard Monthus, Gérard Tauzin, Jean-Michel Jauzingue, Patrick Vitrat et Jean-Marc Rouxel


 

Une délégation s’est rendue ce jour au cimetière de Thouars pour lui rendre hommage et déposer une plaque et un bouquet de fleurs. Yves Brusson l’ancien Président du CCM47 et Anthony Langella le Président actuel, n’ont pas eu la possibilité de se joindre à nous mais dès demain ils iront se recueillir à Thouars.2021 223

=► Déclinaison des mesures sanitaires pour le sport à partir du 19 mai 2021

 Le 9 juin marque le début de la seconde phase pour la reprise des activités sportives et quelques changements pour les entrainements, les manifestations sportives et les compétitions.

Vous trouverez en pièce jointe le document rappelant les conditions. Voici les principaux éléments :

Couvre feu à 23h

Pratique pour les mineurs autorisée ( comme depuis le 19 mai) dans le respect des protocoles

Pour les adultes, la pratique en extérieur avec contact est autorisée. Les pratiques sans contact sont autorisées en intérieur. Rassemblements limités à 25 personnes maximum sur la voie publique pour les pratiques encadrées

Pour les compétitions : 500 participants maximum dans l’espace public. En extérieur les pratiques avec contact sont autorisées. En intérieur, c’est seulement les pratiques sans contact.

Tableau mesures sanitaires sport 3tableau-mesures-sanitaires-sport-3.pdf (61.07 Ko)

=► CHAMPIONNAT DE FRANCE ELITES DAMES Samedi 19 juin 2021

2021 194

Le Championnat de France sur route se disputera du 17 au 20 juin prochain à Épinal dans les Vosges. L'épreuve Élite Femmes aura lieu le samedi 19 sur une distance de 112,4 km (10,9 km + 7 tours de 14,5 km). La lauréate succédera à Audrey Cordon-Ragot

Voici les engagées pour notre équipe ENOSIS GARONNE,

entente MARMANDE – MERIGNAC :

dossard 98 Mauryne AIDAT
dossard 99 Léa BONNAFOUS
dossard 100 Adeline HULOT
dossard 101 Solène MADRANGE
dossard 102 Marion ROUANNE

=► LES COUPES DE FRANCE CADETS/MINIMES-CADETTES 2021 PARRAINÉES PAR DES PROFESSIONNELS

Les Challenges Inter-régionaux Cadets, aujourd’hui regroupés sous l’égide de la Coupe de France Cadets des Départements, ont été mis en place en 2002 par la FFC pour permettre à cette catégorie (15-16 ans) de se confronter lors de compétitions d’un niveau intermédiaire (entre les niveaux régional et national).

Ainsi, 
des équipes des Comités Départementaux (composées de 4 à 6 coureurs) s’opposent tout au long de la saison au sein de 5 zones inter-régionales. Aucun classement individuel n’est établi, seul un classement par équipes est actualisé après chaque manche.

Il y a quelques années, 
une Coupe de France des Minimes-Cadettes a également vu le jour. Elle permet aux jeunes cyclistes filles (13-16 ans) de découvrir la compétition, de se challenger et de progresser au rythme des confrontations.

CES DEUX COUPES DE FRANCE S’INSCRIVENT PLEINEMENT DANS LA FORMATION, LA DÉTECTION ET LA SÉLECTION DES JEUNES TALENTS.

Cette année, l’édition 2021 est parrainée par des cyclistes professionnels hommes et femmes de renom.

La FFC remercie ces dix athlètes, véritables représentants de leur région, qui se sont engagés auprès de ces jeunes cyclistes en quête de découverte et de progression.

Découvrez ci-dessous les parrains et marraines, ainsi que le calendrier des épreuves des 5 inter-régions, pour cette saison 2021.

Manche Nord : Tony GALLOPIN et Glendys VERHULST

Manche Ouest : Pierre ROLLAND et Audrey CORDON-RAGOT

Manche Sud-Est : Nans PETERS et Laurence ASENCIO

Manche Su-Ouest : Benjamin THOMAS et Victoire GUILMAN

Manche Est : Anthony ROUX et Juliette LABOUS

=► TOUR DU GEVAUDAN 08 et 09 mai 2021

3 féminines du Club Cycliste Marmande 47 vont participer à cette épreuve, il s’agira pour elles de la 1ère compétition disputée en 2021.

Jade LABASTUGUE portera les couleurs du Pôle France Bourges

Romane BIASON et Eline COLLN porteront les couleurs de l’entente « Sud de la France »

Il y aura 127 engagées.

Le Tour du Gévaudan en 2021 est une manche de la Coupe des Nations Juniors Femmes (8-9 mai). La manche de la Coupe des Nations comptera deux étapes en ligne. La première se disputera autour de Saint-Etienne du Valdonnez et la seconde autour de Mende. Les deux épreuves, Coupe de France et Coupe des Nations, proposent une escalade de la Montée Jalabert avant l'arrivée à Mende.

Le parcours du Tour du Gévaudan - Coupe des Nations Juniors Femmes :

2021 77

08/05 - Et. 1 : Saint-Etienne du Valdonnez (70 km)

 

2021 7809/05 - Et. 2 : Mende-Mende (65 km)

=► TOUS LES COUREURS DE PREMIERES CATEGORIES PEUVENT RECOURIR

2021 76

Article paru dans Durect Vélo, par DominiqueTURGIS
Le 3 mai 2021

Avec la première étape du dé-confinement, les règles de participation aux compétitions autorisées évoluent pour la période du 3 au 19 mai inclus.

En plus des coureurs inscrits sur les listes de haut-niveau par le Ministère des sports, des coureurs des groupes sportifs UCI de toutes disciplines, des équipes de cyclo-cross FFC et des clubs de N1, les coureurs de 1ère catégorie (quel que soit le niveau de leur club) et les cyclistes inscrits dans une structure du Projet de performance fédérale de la FFC et identifiés dans le Portail de suivi quotidien du sportif font à nouveau partie du public prioritaire et peuvent courir, fait savoir la FFC.

=► Nolio, l’alternative française à TrainingPeaks et Vélobook

article paru dans Direct Vélo du 28 avril 2021

Frustrés par les programmes d’entraînement sur fichiers Excel et les échanges de mails, Alexandre Bouquet et François Dupont ont développé, en 2018, la plateforme Nolio. Ingénieurs de formation, mais avant tout athlètes confirmés, ils souhaitent améliorer le quotidien des sportifs, aussi bien en amont qu’en aval des entraînements. Nolio c’est donc une plateforme pour le suivi, la planification et l’analyse des entraînements, répondant à un besoin concret entre l’entraîné et l’entraîneur.

UNE PLATEFORME INTUITIVE 100% MADE IN FRANCE

Cette application, très simple d’utilisation, répond à deux objectifs clairs :
- Permettre aux sportifs de suivre leurs entraînements simplement et de faciliter les échanges avec les entraîneurs.
- Apporter gain de temps et efficacité aux entraîneurs, dans la manière de gérer leurs sportifs et d’interagir avec eux.

En d’autres termes, Nolio a pour vocation d’aider les sportifs dans leur progression et de rendre accessible la performance. En effet, cette plateforme grenobloise s’inscrit dans le principe d’amélioration continue de la performance sportive. Sous forme d’un logiciel web et mobile (application mobile Androïd & iOS), Nolio est multisports et destinée aux sports d’endurance : cyclisme, running, trail, triathlon, ski de fond, ski roue, ski alpin, stand up paddle, aviron, canoë/kayak …



C’est donc un véritable carnet d’entraînement numérique. La plateforme permet de synchroniser automatiquement vos données depuis vos appareils pour importer directement vos entraînements (Strava, Garmin, Polar, Sunto…). A la suite de ça, il est possible d’analyser vos sorties de manière poussée mais toujours dans une logique de simplicité.

DES OUTILS ADAPTÉS AUX CYCLISTES POUR SUIVRE ET ANALYSER LA PERFORMANCE

En termes de planification de séances, sur Nolio, vous avez accès à 2 types de calendriers : un calendrier prévisionnel qui comprend le plan fourni par l’entraîneur ou créé par le sportif en amont, répertoriant les entraînements à venir et les compétitions. Cela vous permet de définir les objectifs de la saison.

Et le calendrier réalisé sur lequel le sportif note ce qu’il fait réellement, ses commentaires à destination du coach, les variables d’état de forme concrète, etc. Cela vous donne une vision globale des séances et vous pouvez visualiser les couleurs selon le RPE, les sensations, les zones, etc.

Ensuite, une fois que la séance est enregistrée, en tant que cycliste, vous pouvez voir de nombreuses statistiques telles que les données de ressenti, de distance, durée, dénivelé, cadence, FC moyenne et maximale, etc. A partir de ces données, vous aurez à disposition une analyse détaillée sous forme de graphiques multiples. Une colorisation des courbes permet une lecture facile de ces données.

De plus, si vous possédez un capteur de puissance, Nolio détecte automatiquement les pics de puissance et les valeurs de puissance de votre entraînement sur les temps de référence. Vous aurez également accès à d’autres types d’informations sur le cyclisme afin d’évaluer votre entraînement telles que la répartition de puissance gauche/droite, la charge selon Coggan, la charge selon Foster (dépend des sensations et de la perception de l’effort) ou la W prime balance.



Afin d’évaluer facilement votre progression, Nolio propose également un bilan par période avec le volume d’entraînement par sport et l’évolution de votre charge d’entraînement. Plusieurs variables de santé sont accessibles comme le poids, le pouls au repos, le % de masse grasse, le sommeil, et d’autres, via votre montre connectée. Vous pouvez également suivre votre Variabilité de Fréquence Cardiaque (VFC/HRV) afin d’évaluer votre état de forme et de fatigue via Haptools.




Par ailleurs, Nolio répond aussi bien aux besoins du sportif seul qui souhaite s’améliorer, qu’à ceux des sportifs de haut niveau ou encore des entraîneurs. Les fondateurs, Alexandre et François, ont une bonne connaissance des contraintes et besoins des sportifs et de leurs entraîneurs, de par leur expérience en tant qu’athlètes confirmés.

Ainsi, la plateforme mise sur 2 principaux atouts : la simplicité et la personnalisation. En tant que coach, vous pouvez façonner les séances de vos sportifs comme bon vous semble. Pour ça, Nolio propose une formule adaptée aux entraîneurs à 25€/mois et une formule pour les clubs à 45€/mois.

Tandis que, pour les sportifs s'entraînant seuls, vous avez deux options au choix. Une formule gratuite qui vous permet d’avoir accès aux fonctionnalités d’analyse, et une formule à 6€/mois pour accéder aux fonctionnalités de prévisions et planifier facilement votre entraînement.

Ainsi, Nolio est un outil complet se mettant au service de nombreux sportifs, et notamment des cyclistes, pour leur permettre d’analyser plus en profondeur leur entraînement et d’aller au-delà de statistiques de kilométrages et de vitesses moyennes. Nolio est l’outil qui vous permettra de garder le contrôle sur votre entraînement et d’atteindre vos objectifs plus facilement !

Nolio est l’outil qui vous permettra de garder le contrôle sur votre entraînement et d’atteindre vos objectifs plus facilement ! Alors n’attendez plus et venez tester la plateforme gratuitement.

=► MARIO RAGAGNIN S’EN EST ALLE

Mario Ragagnin, ancien coureur du club Cycliste de Marmande 47 dans les années 50 s’est éteint dans sa 94ème année à Saint Céré. Il vient d’effectuer sa dernière échappée…

2021 67

Mario Ragagnin reçoit la bise de son papa Domenico

Tous les deux au départ d’une même course, le passage de témoin.

Cet ancien coureur, italien d’origine, a fait partie de la cohorte d’immigrés ou de fils d’immigrés qui ont été nombreux dans le Sud-Ouest et tout particulièrement dans le Lot et Garonne à s’illustrer dans le sport cycliste. Pour rappel quelques noms prestigieux : Fedrigo, De Nadaï, De Vincenzi, Quintaa, Bottechia, Prémaor, De Luca, Zanetto, Rover, Poletto, Campana, Poser, Dal’Agata, Riva, Spagnoli, Rossi, Marcon, Piccolo, Manfe, Ceccon, Covre, Cassol et tant d’autres. Il semble, par ailleurs, que cette passion de nos amis immigrés transalpins des premières générations se soit transmise à leurs descendants, ce qui a fait le bonheur de notre cyclisme régional.

La famille Ragagnin était et est encore très connue dans le Marmandais. Le papa, Domenico Ragagnin originaire de la région de Trévisse, est arrivé en France en 1930 pour rejoindre son fils et son épouse Emma Poletto, une autre famille cycliste bien connue à Virazeil. Ils ont eu deux enfants Mario né en 1927 et Monique née en 1943.

Après les succès du Papa Domenico, « vainqueur du Critérium des italiens de France en 1937 »   c’est à Mario de se faire un prénom dans le monde cycliste. Très vite Mario va très vitre progresser, il était conseillé par son père et très encouragé par sa mère sa première supportrice. Avec les amis de son club et de son pote et adversaire Pierre Lafarge,  ils se mettent à écumer la région et à faire le bonheur du CCM47.

Mais le plus grand plaisir de la famille Ragagnin consistait à se retrouver père et fils ensemble au départ des courses. Mario va très vite progresser en étant conseillé par son père, il remportera de nombreux succès : en 1948, Il gagne à Saint Grat, à Oloron, à Casteljaloux, à Clairac, à Castet en Dorthe. Avec son complice Elio Manfé, il remporte les quatre heures de Nérac. On le retrouve 2ème à Bordeaux-Arcachon et 2ème également à Saint Jean de Luz. Il passe aspirant en 1949 (La catégorie des aspirants dans les années 30 permet à de bons cyclistes de vivre de leur passion, ils peuvent indistinctement disputer le Tour de France ou des six jours sans pour autant être qualifiés de professionnels). Il inscrit à son palmarès Bordeaux-Mussidan AR et Bordeaux-Marmande. En 1950, il passe professionnel au sein de l’équipe Elvish il gagne à Périgueux, fait 2ème à Bergerac et il termine 25ème du Midi-Libre. En 1951 on le retrouve vainqueur à Périgueux et deux fois dans sa bonne ville de Marmande, il participe au circuit des six provinces avec Albert Dolhats. En 1954, il redescend dans la catégorie des amateurs puis il se retire dans sa ville de Saint Céré où il s’était marié.

2021 68

Photo prise dans le magasin de Cycles Ragagnin : Domenico, le papa, Emma La maman et les deux enfants Mario et Monique. Pour rappeler que nous sommes également dans une région de rugby, la balle ovale se situe au centre…

******

Sur un plan personnel, Mario issu d’un milieu modeste et ouvrier a toujours su conserver et cultiver les qualités humaines transmises par sa famille. Il était doté d’une extrême gentillesse, il avait toujours le sourire à la commissure des lèvres, il ne se mettait pas en avant et sa modestie naturelle était la continuité de sa manière d’être. On peut mettre en avant une belle histoire de transmission père-fils et cette dernière était largement insufflée par la passion du vélo qui se vivait pleinement à l’époque. On parlait peu d’argent, on parlait vélo, exploits, anecdotes. La boutique des cycles Ragagnin était un lieu de vie ou les passionnés aimaient se retrouver en toute simplicité, d’abord dans le magasin situé rue du Temple puis le second sur la grande artère marmandais. C’est vrai que ce magasin des boulevards était le lieu où la passion du  vélo se vivait pleinement comme l’affichait l’enseigne « Au Palais de la Petite Reine », il était situé   à proximité  du café de l’Univers (ancien siège du CCM47).

2021 69

De gauche à droite : Emma et Domenico Ragagnin, au centre Mario Ragagnin

et Gino Bartali dit le Juste avec son équipier Giovanni Corrieri,

la petite fille n’est autre que Monique Normand la sœur de Mario.

La photo est dédicacée par Gino Bartali (Vainqueur de deux Tours de France et Trois Tours d’Italie) lorsqu’il était venu déjeuner au domicile de la famille Ragagnin à Marmande

La soeur de Mario : Monique Normand se souvient avec émotion de cette époque lorsqu’elle évoque la mémoire de son père et de son frère : « Quels souvenirs merveilleux lors des épreuves cyclistes au temps où mon père et mon frère courait ! Des spectateurs plein les rues, une ambiance bonne enfant et les retrouvailles dans les cafés après les courses et même la semaine. Le vélo était le sujet de conversation autour d’un verre, le temps a passé mais la région a toujours eu des champions à travers les temps, »

 

Le Club Cycliste Marmande 47 adresse ses plus sincères condoléances à :

Josette son épouse

Florence et Laurette, ses deux filles

Caroline, sa petite-fille

Monique, sa sœur

Ainsi qu’à toute sa famille et ses proches.

 

La famille Ragagnin a beaucoup apporté au cyclisme régional,

nous la remercions,

nous ne pourrons l’oublier

et nous continuerons à l’honorer.

 

Le Bureau du CCM47

=► LES CLUBS VONT POUVOIR ROULER PLUS LOIN

ARTICLE DE DIRECT VELO PAR DOMINIQUE TURGIS
Le 15 avril 2021

La Fédération Française de Cyclisme a publié la dernière mise à jour des déclinaisons appliquées au cyclisme des décisions sanitaires liées au confinement. Dorénavant sur la voie publique, tous les cyclistes "non-prioritaires", mineurs ou majeurs encadrés par un club lors de leur sortie, pourront rouler à l'intérieur de leur département, au-delà du rayon de 10 km. Pour les personnes résidant aux frontières du département de leur club, elles ont droit à un rayon de 30 km de leur domicile pour rejoindre le point de départ de la sortie qui doit être identifiable (le siège du club ou un lieu habituel par exemple). 

La sortie ainsi organisée ne devra pas dépasser les limites du département. Elle sera soumise à l'interdiction de regroupement de plus de six personnes. La distanciation de 2 mètres et le couvre-feu sont à respecter. Les pratiquants devront être en possession de leur licence pour prouver leur adhésion au club organisateur de la sortie. Un courriel de convocation du club peut être utile pour justifier du lieu de rendez-vous. L'accompagnateur du club doit être en possession de ces documents.

En revanche, les sorties sur la voie publique en dehors de l'organisation d'un club, pour les "non-prioritaires" majeurs et mineurs, doivent toujours respecter le rayon de 10 km autour du domicile, dans un groupe de six personnes maximum, avec une distanciation physique de deux mètres et dans le respect du couvre-feu. 

 

=► FFC : LES NOUVEAUX PRESIDENTS DES COMMISSIONS DEVOILES

Article paru dans Direct Vélo

Par DOMINIQUE TURGIS, le 11 avril 2021,

Après l'élection du président, du bureau exécutif et du conseil fédéral de la FFC, les noms des présidents des différentes commissions de la fédération ont été approuvés par le bureau exécutif. A noter la création de la commission gravel et de la commission freestyle.

Commission route : Marc Tilly -notre photo-. Les compétences de la commission route sont élargies avec la route Femmes et tous les niveaux de compétition, y compris le Pass'Cyclisme qui relevait de la commission cyclisme pour tous auparavant.
Commission cyclo-cross : Sylvain Duployer
Commission piste : Yannick Pouey
Commission BMX : Joël Martinez
Commission VTT : Eric Jacoté
Commission cyclisme en salle : Laurence Pflumio
Commission polo-vélo : Alex Lesca
Commission freestyle : Sylvain Duployer qui doit mettre en place cette nouvelle commission dans un délai d'un an
Commission gravel : Vincent Dedieu.

Le bureau exécutif a également approuvé les désignations des présidents des commissions transversales.
Jeunesse : Cathy Moncassin
Plan de féminisation : Marie-François Potereau
Sécurité : Nicolas Rougeon
Enjeux numérique : Frank Filbien
Loisirs (Masters, épreuves de masse, pratique hors compétition, ultra-distance) : Jean-Michel Richefort
Finances : Didier Marchand
Conseil d'Outre-Mer : Michel Callot, président de la FFC préside ce Conseil. "Marc Tilly est nommé élu référent et Alfred Defontis (président du comité de Martinique) et Jean-Yves Thiver (président du comité de Guyane) sont nommés pour l'animation opérationnelle des comités ultramarins", indique la FFC.

=► CONFINEMENT : LA RÈGLE DES 10KM PASSE À 30KM POUR LES SPORTIFS AMATEURS

La règle s’assouplit pour les sportifs en confinement. Initialement obligés de respecter la limitation des 10 kilomètres de distance par rapport à leur domicile pour pratiquer leur activité physique, ils pourront désormais se déplacer plus loin, jusqu’à 30km, pour profiter des installations extérieures de leur club.

Cet assouplissement de la mesure, demandé aux préfets, vaut pour les personnes ayant une licence dans une association sportive. Terrain de foot, piste d’athlétisme, court de tennis, piscine ouverte ou encore parcours de golf, toutes ces habituelles infrastructures dont bénéficient les sportifs amateurs vont donc leur être à nouveau accessibles, à condition de se trouver dans un rayon de 30 kilomètres par rapport à leur domicile. Il sera même possible d'aller d'un département à un autre.

Attention néanmoins, cela ne signifie pas pour autant que les mesures de protection contre l’épidémie doivent être diluées. Aucun jeu collectif ne doit être organisé et les contacts (comme au rugby, par exemple) sont toujours interdits, dans la mesure où il faut deux mètres de distance entre les personnes.

PAS POUR LE VÉLO OU LA COURSE À PIED

De même, cet agrandissement de la distance ne vaut que pour les pratiquants faisant leur sport dans un «établissement de plein air». En d’autres termes, cela ne s’applique pas aux coureurs ou aux cyclistes, qui utilisent l’espace public et ne peuvent donc pas profiter des kilomètres en plus. Ils doivent continuer à transpirer à 10 km autour de chez eux.

Il est également important de noter qu’aucune dérogation ne concerne le couvre-feu. Toute activité, quelle qu’elle soit et où qu'elle se pratique, doit être stoppée à temps pour se trouver chez soi à 19h.

=► RESTRICTION DU NOMBRE DE COUREURS SUR LES EPREUVES CYCLISTES AMATEURS

La Fédération Française de Cyclisme s'est entretenue avec le Ministère des Sports à la suite des annonces du Président de la République le 31 mars dernier. Les compétitions cyclistes peuvent toujours être organisées en France. En revanche, le public non-prioritaire ne peut plus participer aux épreuves. Il devait représenter un maximum de 30 % des engagés.

Pour espérer son maintien, une course doit donc concerner uniquement "les professionnels, les sportifs de haut niveau listés en Élite, Senior et Relève, ainsi que les sportifs disposant d’une convention de formation (centre de formation agréé), dit public prioritaire. [...] La participation des sportifs listés Espoirs et/ou des membres des collectifs nationaux est possible si leur présence est indispensable à la tenue de la manifestation". Tous les coureurs de N1 font toujours partie du public prioritaire.

"Malgré nos interventions, toute autre population initialement définie ne fait plus partie dudit public", indique la FFC. Cette nouvelle réglementation empêche donc l'accès aux épreuves aux coureurs qui ne sont pas en N1 ou qui ne sont pas inscrits sur les listes de haut-niveau ou Espoirs. Les coureurs de 1ère catégorie de N2, N3 ou hors DN qui ne sont pas sur ces listes ne peuvent donc plus s'engager.

Pour rappel, pour être organisée, une course doit recevoir l'accord de la préfecture.

=► Le DEFI 47 passe dans un premier temps en mode virtuel !

2021 59

Malgré un report de la cyclosportive indépendant de notre volonté le dimanche 19 septembre 2021, les organisateurs du DEFI 47 proposeront aux participants une épreuve virtuelle à la date initialement prévue, dimanche 18 avril 2021.

Le Comité Départemental de Cyclisme de Lot-et-Garonne reste mobilisé pour l’organisation du DEFI 47 et ce malgré un contexte sanitaire difficile. Cette manifestation, ouverte à tous, s’affirme aujourd’hui comme l’une des épreuves incontournables du début de saison pour les amateurs de la petite reine.

En collaboration avec la communauté de communes du Confluent et la commune de Prayssas, les organisateurs ont décidé de reporter la 4ème édition du DEFI 47 au dimanche 19 septembre 2021. Cependant, afin de maintenir un lien avec les participants et l’ensemble des parties prenantes (élus, partenaires et bénévoles), un défi numérique sera proposé à la date initialement prévue.

La crise sanitaire a obligé les acteurs de l’événementiel à innover. Les compétitions sont à l’arrêt depuis plusieurs mois, les organisateurs tentent pour le mieux de proposer des défis en ligne. On note également un désengagement progressif des bénévoles. L’organisation du DEFI 47 est ainsi l’occasion de les inviter à se mobilser et se solidariser sur un projet dynamique et innovant.

L’objectif est simple, créer une première étape virtuelle du DEFI 47. Les coureurs pourront s’affronter sur leur “home trainer connecté” pendant 34 kilomètres. L’épreuve se déroulera sur la plateforme « KINOMAP » (www.kinomap.com/fr/) à 10 h 30, l’inscription est gratuite avec le code « DEFI47 ». Pour attirer la convoitise des participants, 5 dossards seront à gagner pour le dimanche 19 septembre par tirage au sort. La course virtuelle pourra être suivie sur les réseaux sociaux.

Au-delà de cette course virtuelle, le patrimoine, l’authenticité et le pittoresque des communes seront visibles sur cette même plateforme. Les participants pourront ainsi faire une première reconnaissance aux conditions sensiblement similaires à la réalité : dénivelé, paysages, aspirations...

Par le biais de ce défi virtuel, les organisateurs entendent fédérer une communauté d’acteurs locaux (élus, bénévoles, partenaires et participants) persuadés que le cyclisme est un formidable moyen de promotion et de cohésion pour le territoire.

Toutes les informations sont à découvrir sur le site du Défi 47, www.defi47.fr

=► NOTE EXPLICATIVE DE LA FFC EN DATE DU 03 AVRIL 2021

Cette note de la FFC concernant la pratique cycliste suite aux nouvelles mesures gouvernementales.

 

Quelques points importants sur la pratique :

  • La pratique club pour mineurs et majeurs ne peut se faire que par 6 maximum (encadrant compris) et dans un rayon de 10km autour du domicile du licencié. Si le club est à plus de 10km de son domicile, le cycliste ne peut pas s’y rendre.

La FFC milite pour que les licenciés puissent rejoindre le lieu de rendez-vous du club même si celui-ci est à plus de 10km de leur domicile.

  • Les cyclistes (licenciés ou non) peuvent pratiquer en groupe dans la limite de 6 personnes et du rayon des 10km autour de leur domicile.

  • Les publics prioritaires (sportifs haut niveau) sont soumis à la règle des 10km, mais sans limitation de nombre.

 

Pour les compétitions, voici à ce jour les nouvelles restrictions :

  • Seuls les effectifs des Equipes Nationales 1 (1ère et 2e catégories) ainsi que les Sportifs de Haut Niveau (liste ministérielle et/ou membre d’un PPF) peuvent participer à des épreuves et sont maintenant considérés comme prioritaires.

  • Le quota 70/30 de public prioritaire sur les partants d’une course n’est plus d’actualité. Les coureurs/pilotes pouvant prendre le départ d’une compétition sont uniquement ceux cités ci-dessus.

  • La liste des coureurs/pilotes prioritaires sera mise à jour sur cicleweb par la FFC d’ici demain.

  • Pour rappel, même dans ces conditions, une compétition doit obtenir l’aval de la Préfecture pour pouvoir avoir lieu.

 

Ces nouvelles mesures ont pris effet le 03 avril, et sont soumises à évolution.

La FFC reste en contact avec le Ministère et nous fera parvenir toute nouvelle actualisation.

=► Confinement 3: comment calculer le rayon de 10 km autour de votre domicile ?

À partir du 5 avril 2021, les Françaises et les Français pourront se promener et faire du sport uniquement dans un rayon de 10km autour de leur domicile de 7h à 19h. Au-delà, ils devront se munir d'une attestation et d'un justificatif. Comment calculer la zone de 10 km autour de chez soi ?

2021 58

© https://carte-sortie-confinement.fr/

Le 31 mars dernier, le président de la République a annoncé qu'"il sera possible de sortir de chez soi pour se promener, s'aérer ou faire du sport en journée de 7h à 19h dans un rayon de 10 km."

Entre 7h et 19h, les Françaises et les Français devront présenter un document attestant du domicile ainsi qu'une pièce d'identité en cas de contrôle des forces de l'ordre. En revanche, aucune justification de déplacement ne sera demandée.

Sans justificatif de domicile, il faudra remplir l'attestation et pouvoir la présenter en cas de contrôle.

Calculer la zone des 10 km autour de chez soi

Plusieurs solutions s'ouvrent à vous, mais nous vous conseillons de vous rendre sur "Confinement zone de sortie" de votre smartphone ou de votre ordinateur, très simple d'utilisation.

Sur ce site, il suffit d'entrer votre adresse postale et de cliquer sur "rechercher". En quelques secondes, une carte s'affiche indiquant le rayon de 10km autour de chez vous.

 

=► INTERVIEW DE MICHEL CALLOT

LE 15 MAI DEVIENT UNE DATE TRES IMPORTANTE

Article paru dans DIRECT VELO
Par DOMINIQUE TURGIS
Le 1er avril 2021,

Mercredi, avant le discours d'Emmanuel Macron, Pierre Lebreton, médecin et coureur, demandait une réflexion sur le maintien des courses ouvertes aux 1ère catégorie (lire ici). Depuis, le "confinement" a été étendu à tous les départements de métropole à partir de samedi prochain. Michel Callot, contacté par DirectVelo, donne son point de vue sur cette proposition et réagit aux décisions du Président de la République. 

DirectVelo : Que vous inspire la proposition d'arrêter les courses amateurs pendant un mois ?
Michel Callot : Deux choses. D'abord, pendant cette crise, on voit que beaucoup de personnes, en fonction de leur statut, peuvent avoir leur avis sur les mesures prises. Il y a énormément d'avis contradictoires. Personne ne détient seul la vérité. Sur le fond, je crois que la langue française est une langue magnifique mais chacun ne donne pas le même sens aux mots. Il faut rappeler dans quel cadre sont organisées ces compétitions. Il faut revenir au confinement de novembre. La possibilité de s'entraîner a été alors donnée au sport professionnel. Ensuite, les fédérations, dont la FFC, ont posé la question des semi-professionnels. L'état a pris en considération ces sportifs semi-pro qui font maintenant partie de ce qui est appelé le "public prioritaire". Dans le cas du vélo, la FFC a fait le travail de recenser tous ceux pour qui cela avait un sens d'être retenu dans le public prioritaire. À la suite de l'entraînement, ce sont les compétitions qui ont été autorisées pour le public prioritaire.

« VARENNES-VAUZELLES FAIT FIGURE D'EXCEPTION »

Faut-il maintenir les organisateurs sous l'épée de Damoclès d'un refus de dernière minute ?
Ce qu'il s'est passé à Varennes-Vauzelles fait figure d'exception. Tout le monde a compris que ce n'était pas la meilleure décision d'interdire la course dans ce délai-là (moins de trois heures avant la course, lire ici). Ce n'est pas une bonne solution de faire déplacer les gens pour rien. C'est très compliqué pour nos clubs. Je leur tire un grand coup de chapeau, ils mettent toute leur énergie à essayer d'organiser et à respecter les contraintes qui leur sont appliquées, et les protocoles. À aucun moment, les clubs n'ont organisé de courses sauvages. Tout est assujetti à l'autorisation d'un préfet. En cas d'annulation, nous discutons avec les préfectures pour voir si les décisions ministérielles sont bien comprises par les préfets. Les clubs ne font que ce qui est autorisé. 

Sera-t-il possible d'organiser des courses pour les "publics prioritaires" pendant les quatre semaines de confinement ?
Nous allons attendre les décisions et les interprétations ministérielles et préfectorales. Si on se réfère à ce qui est appliqué dans les 19 départements déjà soumis à ces mesures, rien ne l'empêche. Mais le temps va nous apprendre comment vont l'interpréter les préfets.

« FAIRE QUE LE CYCLISME SOIT CONSIDÉRÉ DANS LES PREMIÈRES MESURES DE SORTIE DE CRISE »

Vous avez écrit au Premier Ministre, avec les trois fédérations affinitaires (UFOLEP, FSGT, FFVélo) le 17 mars, pour "créer les conditions de la reprise des manifestations sportives pour tous les publics". Avez-vous une réponse ?
Nous avons mené plusieurs actions associés à d'autres fédérations, d'athlétisme et de triathlon, avec des organisateurs d'épreuves de masse. Nous sommes plus forts quand on peut les conduire à plusieurs. Ce sont des lobbys assez complexes. Nous cherchons à soutenir les activités et également faire que le cyclisme soit considéré dans les premières mesures de sortie de crise et figure dans les premières activités autorisées. 

Le Président de la République a parlé de la date du 15 mai comme début de reprise pour certaines activités sportives. C'est là votre espoir ?
Le 15 mai devient une date très importante. Nous avons devant nous deux temps. Le premier, difficile, de confinement national, où on va essayer de maintenir ce qui peut l'être. Le second, à partir du 15 mai, où il faudra être très actif pour que l'activité cycliste soit parmi les premières à reprendre dans notre pays. 

=► Application des décisions sanitaires pour le sport à partir du 20 mars 2021

Suite aux annonces du Premier ministre, Jean-Michel BLANQUER, ministre de l’Éducation nationale, de la Jeunesse et des Sports, et Roxana MARACINEANU, ministre déléguée chargée des Sports, détaillent les nouvelles mesures qui entrent en vigueur pour le sport à partir du samedi 20 mars 2021.



Le contexte sanitaire dégradé conduit le gouvernement à prendre des dispositions complémentaires qui s’appliquent dès ce samedi 20 mars, dans 16 départements*. Toutefois dans ces territoires comme partout en France, l’activité sportive, considérée comme une nécessité pour le bien-être physique et psychique de chacun, est préservée.

Aussi dans ces 16 départements, la pratique sportive individuelle reste possible en extérieur, sans limitation de durée mais dans un rayon de 10 kilomètres autour de chez soi, dans le respect du couvre-feu soit entre 6h et 19h et muni d’un justificatif de domicile.

Les personnes résidant dans les autres départements ne peuvent se rendre dans les 16 départements sous surveillance au-delà d’un périmètre défini par un rayon de 30 kilomètres autour de leur domicile.



D’une façon générale, les mesures existantes pour la pratique des activités physiques et sportives hors du temps scolaire perdurent en France mais avec des restrictions de distance adaptées aux personnes qui habitent dans les départements soumis aux mesures renforcées ou qui souhaitent se rendre dans l’un de ces départements.

En revanche, le gouvernement a décidé la reprise de l’éducation physique et sportive sur l’intégralité du territoire. Les scolaires seront donc autorisés à pratiquer dans les équipements couverts (piscines, gymnases…) dans le respect des protocoles applicables qui viennent d’être adressés aux rectrices et recteurs par le ministère.



Pour la pratique sportive des mineurs

Le choix du gouvernement a été de préserver la jeunesse. L’éducation physique et sportive a systématiquement été maintenue en extérieur. Toutefois, le besoin de pratiquer une activité physique et sportive est absolument essentiel pour la jeunesse. Aussi, Jean-Michel BLANQUER et Roxana MARACINEANU se félicitent que l’EPS puisse reprendre normalement en intérieur comme en extérieur dans le respect des protocoles applicables. Suspendu depuis 2 mois, l’apprentissage de la natation peut donc reprendre pour l’ensemble des publics scolaires.

Dans le cadre périscolaire et extrascolaire, et malgré des mesures de vigilance renforcées entrant en vigueur dans 16 départements au total, les associations sportives sont autorisées à poursuivre leurs activités pour les mineurs mais uniquement en extérieur : dans l’espace public (dans la limite de 6 participants dont l’éducateur), dans les équipements sportifs de plein air sans limitation de nombre à condition d’être encadrés. Toutefois, le couvre-feu (dans toute la France) et la limitation à 10 km autour du domicile (uniquement dans les 16 départements) devront être respectés.



Pour la pratique sportive des majeurs

La pratique sportive individuelle reste possible dans l’espace public comme dans les équipements sportifs de plein air sans limitation de durée. Elle est toutefois limitée un rayon de 10 kilomètres autour du domicile pour les 16 départements concernés par les mesures de vigilance renforcée.

Partout, le couvre-feu doit être respecté entre 19h et 6h.

La pratique encadrée par un club ou une association reste également possible dans le respect du couvre-feu (retour au domicile à 19h maximum). Elle est limitée à 6 personnes (éducateur compris) sur la voie publique. En revanche, si l’activité est encadrée, pas de limitation du nombre d’adultes dans les équipements sportifs de plein air.



Pour les publics prioritaires

Les publics prioritaires suivants : sportifs professionnels, sportifs de haut niveau et autres sportifs inscrits dans le Projet de performance fédéral, personnes en formation universitaire ou professionnelle, scolaires, personnes détenant une prescription médicale APA et personnes en situation de handicap reconnu par la MDPH ainsi que l’encadrement nécessaire à leur pratique, conservent l’accès à l’ensemble des équipements sportifs (plein air et couverts).

Toutefois, comme c’est déjà le cas, seuls les sportifs professionnels, les sportifs de haut niveau, les publics en formation professionnelle ainsi que l’encadrement nécessaire à leur pratique, seront autorisés à déroger au couvre-feu désormais fixé de 19h à 6h dans le cadre de leurs déplacements pour accéder aux équipements sportifs, se rendre ou traverser l’un des 16 départements (avec attestation obligatoire).



Concernant les éducateurs sportifs

Les éducateurs sportifs conservent l’autorisation à déroger au couvre-feu, uniquement au titre de leur activité professionnelle, c’est-à-dire pour encadrer les sportifs professionnels et sportifs de haut niveau.

Les autres activités des éducateurs devront s’effectuer dans le respect du couvre-feu.

Les coachs à domicile peuvent également poursuivre leur activité professionnelle dans le respect des horaires de couvre-feu (19h à 6h).

*Les 16 départements auxquels s’appliquent des mesures de restrictions renforcées sont : Aisne, Alpes-Maritimes, Eure, Nord, Oise, Pas-de-Calais, Seine-Maritime, Somme, Paris, Seine-et-Marne, Yvelines, Essonne, Hauts-de-Seine, Seine-Saint-Denis, Val-de-Marne, Val-d’Oise.

=►Decisionssanitairestableaudecisionssanitairestableau.pdf (155.17 Ko)