En bref

=► MARMANDE WOMEN DEVELOPPEMENT LES EFFECTIFS POUR LA SAISON 2023

Mwd

Huit athlètes composent l'effectif 2023 de Marmande Women Développement.

Le club de N2 compte deux renforts et a promu Diane Frouard, qui sort des rangs Cadettes.

L'effectif 2023 de Marmande Women Développement :

Evaelle Cacault, 17 ans
Eline Colln, 19 ans
Diane Frouard, 16 ans
Elsa Guilman, 19 ans
Manon Lequet, 21 ans (Ladies Cyclisme Formation)
Chloé Rancier, 16 ans
Léa Valcares, 18 ans (Occitane Cyclisme Formation-Eurinvest)
Coline Vincent, 23 ans

=► Messieurs les Coureurs

Pascal Labadie

2022 156Seul en scène

Seul en selle aussi - L'histoire d'un petit garçon qui devient un homme. Un spectacle touchant, nostalgique et joyeusement émouvant. Il y est bien entendu question de cyclisme mais aussi des rencontres de la vie.

2022 157

Nombre de place limité !

Réservation par Hello Asso en cliquant ici ou par mail à infos@sanscriergare.com

 

Oui, Messieurs les Coureurs sont déjà passés à la Gare. Impossible de ne pas avoir Pascal avec nous pour cette dernière saison : son spectacle nous touche énormément et nous sommes ravis de vous le (re) présenter ! À très vite 

Renseignements au 06.85.32.45.55 ou par mail à 

infos@sanscriergare.com

Soirées privées, uniquement sur réservations.

=► Le Club Cycliste Marmande 47 souhaite développer sa section Juniors hommes pour la saison 2023

Dans son optique de club formateur il souhaite permettre aux meilleurs coureurs juniors de la Nouvelle Aquitaine de continuer et d’optimiser leur formation. Nous souhaitons leur offrir les moyens de rester au sein de la Nouvelle Aquitaine plutôt que de s'exiler dans d'autres clubs régionaux plus huppés. 

Un nouveau sponsor important vient de signer un partenariat avec le club.

Cette formation passe :

  • Par des stages d’entraînement,

  • L’offre d’un calendrier étoffé,

  • La participation à des courses juniors fédérales et internationales,

  • Un suivi personnalisé de l’entraînement grâce à la plateforme Training Peaks et le suivi individuel par un entraineur diplômé,

  • Les déplacements sur les courses avec nos deux véhicules course et notre camion mixte 7 places + matériel équipé spécialement pour le transport des vélos.

Afin de pouvoir mettre en œuvre sa politique de formation et développer son activité, Le Club Cycliste Marmande 47 vient de conclure une nouvelle convention avec un nouveau sponsor important.

Si vous souhaitez rejoindre un club dynamique, prenez contact avec le Président du CCM47 Anthony Langella au 06 80 15 41 06, afin d’obtenir un rendez-vous soit en présentiel soit en distanciel.

=► STAGE ORGANISE POUR LES MINIMES, CADETS ET JUNIORS HOMMES ET FEMMES

Le Comité Départemental de Lot-et-Garonne met en place un stage sur la première semaine des vacances d'automne ouvert aux MINIMES, CADETS et JUNIORS-débutants,  Hommes ET Femmes du Lot-et-Garonne.


 

DATES: 

jeudi 3 novembre 2022


 

PROGRAMME:

- tests physique généraux Détection niveau 1,

- session de renforcement musculaire,

- session d'initiation au cyclisme sur piste.


 

LIEU:

Vélodrome de Damazan


 

HORAIRES/

9h00 - 17h00


 

A PREVOIR:

- repas du midi + ravitaillement journée et boissons,

- tenues cyclistes ( + rechanges),

- chaussure de sport + jogging,

- vélo de piste pour ceux qui sont équipé, roue avant de route et pédales pour les autres,

- vélo de Route ou VTT pour report position.


 

INSCRIPTIONS:

- OBLIGATOIRE par mail à contact@cd47ffc.fr


 

TARIF: 

gratuit.


 

INFORMATIONS:

07 82 15 98 10

=► Réforme des licences : Les 3 niveaux de compétition

Par DOMINIQUE TURGIS
Le 31 août 2022

Adieu Cadets, Minimes, Benjamins, Pupilles, Poussins ! A partir du 1er septembre 2022, la Fédération française de cyclisme appliquera sur la licence de ses jeunes catégories les termes si poétiques d'U7, U9, U11, U13, U15, U17. Mais pourra-t-on dire U17 1 et U17 2 ? Mais ce n'est pas le seul changement proposé par la Fédération française de cyclisme dans sa réforme des licences pour 2023.

COMPÉTITION OU SPORT LOISIR

La grosse transformation de la réforme concerne les P17, enfin les licenciés de 17 ans et plus (il n'y a plus de licence Junior) à partir du renouvellement des licences au 1er octobre 2022. Ils auront le choix entre la licence Compétition et la licence Sport (pour le loisir et les épreuves de masse). Les compétiteurs seront rangés en 3 grandes classes dès leur sortie des Cadets : Élite, Open et Access.

La licence Compétition permet de participer à toutes les disciplines dite de haut-niveau de la FFC (route, piste, cyclo-cross, VTT, Trial, BMX) sans changer de licence. Une correspondance de niveau sera appliquée pour chaque licencié en fonction de sa discipline principale. Un coureur de BMX pourra donc s'essayer à la piste avec la même licence, par exemple, mais pas avec le même vélo.

S'il est facile de comprendre le sens d'Élite, le haut du panier du peloton amateur, comme les anciens Élites 2 de la réforme de 1996, la classe Open rappelle les Nationaux et les Régionaux de 1996. Quant à l'Access, on ne sait pas s'ils courront en lever de rideau mais ils correspondent aux Pass'cyclisme actuels.

QUI EN ÉLITE ?

La licence Élite sera attribuée :
- aux athlètes sélectionnés en équipe de France Espoirs et Élites lors des Championnats internationaux,
- aux athlètes déclarés dans le quota Élite des équipes de division nationale (N1 et N2 pour les femmes, N1, N2 et N3 pour les hommes),
- aux athlètes issus des listes nationales élaborées par les commissions et validées par le Bureau exécutif des neuf disciplines de haut-niveau, autre que la route,
-aux "Juniors" et à tous les coureurs qui en font le choix

QUI EN OPEN ?

Il y aura 3 catégories dans ce niveau de licence.

La licence sera attribuée :
-aux coureurs qui étaient jusqu'à présent en 1ère, 2e ou 3e catégorie,
-aux Pass Open hommes de moins de 35 ans qui avaient une licence Pass Open (sauf si, selon le niveau du coureur, le comité régional accorde une licence Access),
-aux autres Pass Open, hommes et femmes, qui en font le choix,
-aux "Juniors" selon le classement des comités régionaux

La montée d'Open vers Élite ne sera pas imposée aux coureurs en fonction de leurs résultats.
Les 2e caté de 2022 seront en Open 1 la saison prochaine. Les 3e caté seront en Open 2 et les Pass Open en Open 3

QUI EN ACCESS ?

La licence sera disponible en club ou en individuel sur le site de la FFC.

Il y aura 4 catégories comme chez les Pass actuellement.

La licence sera attribuée :
-aux coureurs licenciés en Pass'Cyclisme jusqu'à présent ou en Pass Open pour les plus de 35 ans qui le souhaitent. Les Pass Open hommes de moins de 35 ans peuvent solliciter une licence Access en fonction de leur niveau.
-aux "Juniors" en fonction du classement des comités régionaux

DES JUNIORS À TOUS LES ÉTAGES

Les coureurs en âge d'être Juniors pourront donc se retrouver dans chacune des trois classes de la licence Compétition. Tout au long de l'histoire de l'UVF puis de la FFC, la licence Juniors a connu plusieurs avatars, apparaissant, disparaissant, désignant d'abord les coureurs de moins de 17 ans, ou de moins de 20 ans. C'est depuis 1973 que les Juniors désignent les 17-18 ans dans l'année. Ce n'est pas la première fois que les coureurs de cet âge sont répartis dans les catégories sans tenir compte de l'âge. C'était déjà le cas au début de la réforme de 1996 où les 17-18 ans pouvaient être aussi bien en Départemental, R2, R1 ou National. Trente ans plus tôt, la réforme des licences de 1966 (qui correspondait à l'arrêt des indépendants), avait créé la licence des Amateurs Juniors, âgés alors de 17 à 20 ans. Ils pouvaient être classés en 1ère, 2e, 3e ou 4e catégories comme les Amateurs Séniors. La réforme de 2023 permettra donc aux Juniors de participer aux compétitions selon le niveau de leur catégorie. En revanche, les compétitions avec des limites d'âges restent possibles. Les courses réservées aux Juniors, aux licenciés de 17-18 ans, peuvent toujours avoir lieu.

QUI COURT AVEC QUI ?

Les organisateurs pourront choisir à quels niveaux de licenciés sera ouverte leur compétition. Ils détermineront le niveau le plus haut et le niveau le plus bas acceptés au départ. Les coureurs entre ces deux niveaux pourront participer. Par exemple une course ouverte aux Élites et aux Open 3, sera également ouverte aux Open 1 et 2.

Le club organisateur pourra ouvrir sa compétition à ses licenciés de la catégorie immédiatement inférieure. Par exemple pour une Open 1,2,3, le club peut ouvrir sa course à ses Access 1.

Les courses par catégorie d'âge sont toujours possibles, comme actuellement pour les Juniors et les Espoirs.

=► Lara Lallemant avait fait l’état des lieux

CRÉDIT PHOTO CÉDRIC CONGOURDEAU / DIRECTVELO


Par NICOLAS MABYLE
Propos recueillis par CÉDRIC CONGOURDEAU
Le 12 juillet 2022, 12:00

Agréable surprise pour Lara Lallemant : la sociétaire de la formation Marmande Women Development a été en mesure de jouer les tous premiers rôles, dimanche, à l’occasion de la Classic Vienne-Nouvelle Aquitaine, manche de la Coupe de France disputée à Loudun. “Je suis super contente car je ne m’y attendais pas. Mais j’ai bossé pour alors ça fait beaucoup de bien mentalement. Cette arrivée au sprint était propice pour moi”, se réjouissait-elle à chaud, dans la zone d’arrivée, pour DirectVelo.

“Dans le dernier tour, j’ai fait l’état des lieux pour savoir quelles étaient les sprinteuses capables de jouer la gagne et j’ai vu que Marie-Morgane (Le Deunff) était là. Ça a roulé fort avant l’arrivée. Je savais que j’étais capable de faire un sprint court comme un sprint long”. Après avoir tenté d’anticiper cette bataille finale et avoir pris un maximum de repères possible, la jeune femme de 18 ans a failli se faire piéger au moment crucial de la course. Mais sans conséquence. “Sur le coup, j’ai eu un petit peu peur car je me suis d’abord faite enfermée au moment où je comptais lancer. Du coup, j’ai lancé de loin pour remonter. Je voulais tout donner et ne pas avoir de regrets”.

Sur la ligne, elle n’a finalement été devancée que par la seule Marie-Morgane Le Deunff (voir classement). “Les sensations étaient extraordinaires ! Je sors d’un stage sur piste. Je me sentais déjà bien pendant ce stage. C’est vraiment dans la continuité. J’avais peur des bosses mais ça n’a pas joué un grand rôle, finalement. J’ai réussi à bien les passer. D’habitude, j’ai du mal à me placer mais là, tout roulait”. De quoi donner confiance à celle qui n'est encore que Junior avant les prochaines manches de Coupe de France. “J’espère également être sélectionnée pour les Mondiaux sur piste”.

Lire la suite : ICI

2022 116

=► Guide des assurances

2022 86

=► GAND WEVELGEM JUNIORS FEMMES UN CHANGEMENT CHEZ LES BLEUES

Par NICOLAS MABYLE
Le 25 mars 2022

Initialement sélectionnée au sein de l’équipe de France Juniors Femmes pour disputer Gand-Wevelgem ce dimanche, Alice Brédard (Breizh Ladies) est contrainte de renoncer. La jeune femme a en effet été testée positive à la Covid-19 ce vendredi matin, a appris DirectVelo auprès de l’athlète.

Une place s’est ainsi libérée chez les Bleues et c’est finalement Clémence Chéreau (Team Centre-Val de Loire) qui va la remplacer pour cette deuxième des six manches de la Coupe des Nations. 

2022 52

 

 

 

 

 

 

La sélection française pour Gand-Wevelgem :
Clémence Chéreau (Team Centre-Val de Loire)
Doriane Kaufmann (Sprinteur Club)

Lara Lallemant (Marmande Women Développement)
Lise Ménage (Breizh Ladies)
Elyne Roussel (Breizh Ladies)
Maurène Tregouët (Breizh Ladies) 

=► CHALLENGE THOMAS VOECKLER Dimanche 20 mars 2022

20 Mars 2022 : 1ère manche : La Roche sur Yon : En prélude de la Bernaudeau Junior Internationale, se déroulera sur le circuit final de cette course la première manche du challenge Thomas Voeckler 

=► LA SELECTION FRANCAISE POUR GAND WEWELGEM JUNIORS FEMININES

Par DOMINIQUE TURGIS
Le 10 mars 2022, 12:01



La version Juniors Femmes de Gand-Wevelgem servira de support à la deuxième manche de la Coupe des Nations Juniors Femmes le 27 mars prochain.
Emilian Broë, l'entraîneur national, a retenu six filles et deux remplaçantes. Retrouvez la sélection ci-dessous.

La sélection française :
Alice Brédard (Breizh Ladies)
Doriane Kaufmann (Sprinteur Club Féminin)

Lara Lallemant (Marmande Women Développement)
Lise Ménage (Breizh Ladies)
Elyne Roussel (Breizh Ladies)
Maurène Tregouët (Breizh Ladies) - notre photo -

Remplaçantes
Clémence Chéreau (Team Centre-Val de Loire Féminin)

Juliette Roblin (Marmande Women Développement)

=► RECRUTEMENT SPECIALISTE VELO

La construction du 7ème Center Parc Français, situé à proximité de Casteljaloux est en cours de finalisation. Il se situe au sein du Parc Naturel Régional des Landes de Gascogne, son ouverture est prévue au printemps 2022.

Le poste concerne un Responsable du Pôle Vélo.

Gestion de 5 personnes
En charge de la réparation et de la location des vélos.
Poste en CDI.
CONTACT :
Pascal LHERMITTE
Responsable Développement RH
06 50 70 24 22
A appeler directement de La part de Sébastien Lopez du conseil départemental du Lot et Garonne

=► N2 FEMMES : LE LABEL POUR TREIZE STRUCTURES

Par NICOLAS BERRIEGTS
Le 17 janvier 2022

2022 7

La Fédération Française de Cyclisme a dévoilé les treize structures qui auront le label N2 Femmes en 2022.

Le Team Aliénor Nouvelle-Aquitaine n'évoluera plus en N2 pour cette saison. Plusieurs structures arrivent elles au deuxième échelon national. C'est le cas de Lanester Women Bretagne Sud, du Team Vern 35 Féminin, du Team Féminin Hauts-de-France et de la Ladies Cyclisme Formation. Il faut noter la présence du Sprinter Nice Métropole qui était candidat à la N1. Le Team Féminin Chambéry et le Team Macadam's Cowboys & Girls quittent la N2 pour la N1.

Les treize structures labellisées en N2 Femmes en 2022 :
CO Courcouronnes Cyclisme Féminin
CSM Puteaux
Ladies Cyclisme Formation
Ladies Vendée Piveteau Bois
Lanester Women Bretagne Sud
Lyon Sprint Evolution

Marmande Women Dévelopment
Occitane CF-Eurinvest
Sprinteur Club Féminin
Sprinter Nice Métropole
Team Féminin Hauts-de-France
Team Vern 35 Féminin 
VC Islois-Team Stamina

=► L’ASCENSION DE JADE LABASTUGUE

Article écrit par DOMINIQUE TURGIS
Le 4 décembre 2021, 20:25

2021 494

Jade Labastugue a connu une année 2021 au-delà de ses espérances. "J'ai dépassé mes objectifs", apprécie-t-elle auprès de DirectVelo. Pour sa dernière année Juniors, elle a endossé deux maillots de Championne de France et gagné deux médailles d'argent au Championnat du Monde. La pensionnaire du Pôle de Bourges depuis trois saisons a même rejoint l'équipe de France Elite à l'occasion des 3 Jours d'Aigle. "Je n'aurais jamais pensé être surclassée pour rejoindre le collectif Elite", s'épate-t-elle encore.

« MON RÊVE, C'ÉTAIT D'ÊTRE CHAMPIONNE DE FRANCE »

Après les 3 Jours d'Aigle, elle vient de courir les 4 Jours de Genève avec Flavie Boulais. À force d'additionner les soirées sur piste, Jade Labastugue accumule de l'expérience. "C'est toujours dur d'encaisser plusieurs jours de course où on dort difficilement". Pour sa première soirée genevoise, elle a commencé par un Omnium UCI. "Ça roulait très vite mais j'ai su m'adapter et j'étais contente de faire 6e". Au classement final, les deux filles de Bourges se classent 4e.

La sociétaire du CC Marmande a commencé sa marche en avant début août au deuxième jour du Championnat de France sur piste, à domicile, à Bourges. "Il n'y avait pas eu de Championnat de France l'an dernier, j'étais frustrée mais ça donnait encore plus de pression, rappelle la cycliste de 18 ans. Mon rêve, c'était d'être Championne de France et je gagne deux titres plus deux médailles". En poursuite individuelle, elle se qualifie pour la finale avec le deuxième temps. "Je n'étais pas du tout favorite". Mais elle bat Bénédicte Ollier pour le titre. Elle gagne son second maillot dans l'Omnium, devant les Elites, "alors que c'était mon premier vrai Omnium".

L'ADRÉNALINE DE L'AMÉRICAINE

Début septembre, avec le groupe du pole de Bourges, elle s'envole pour Le Caire et le Championnat du Monde Juniors. "Le Championnat de France m'a donné de la confiance mais je ne m'attendais pas à faire ce que j'ai fait au Championnat du Monde", s'étonne encore Jade Labastugue. Au pays des Pharaons, les Françaises sont devenues vice-Championnes du Monde de poursuite. "L'objectif était atteint". La médaille d'argent de l'Américaine avec Bénédicte Ollier lui laisse presque des regrets. "On aurait pu encore mieux faire mais je suis déjà satisfaite". L'Américaine, c'est d'ailleurs la discipline qu'elle préfère "grâce à l'adrénaline. On la travaille beaucoup à Bourges et on s'aide à se surpasser toutes ensemble".

Jade Labastugue a débuté le vélo à 6 ans au GSC Blagnac, la pépinière de Cathy Moncassin dont est aussi issue Valentine Fortin. Elle découvre la piste en Benjamine et découvre le Championnat de France à Hyères en Minimes. La saison prochaine, elle reste fidèle au CC Marmande et son équipe de N2, Marmande Women Développement. "Je vais essayer d'avoir plus de résultats sur route, espère la 4e du Chrono des Nations. Je vais d'abord essayer de me reposer pour préparer 2022". Mais son programme hivernal prévoit quelques détours par le vélodrome de Bordeaux et celui de Bourges pour des compétitions. "Je vais continuer la piste qui reste mon objectif principal".