=► La FFC obtient une dérogation pour l'entraînement

DIRECT VELO Le 6 novembre 2020,

La Fédération française de cyclisme annonce un élargissement des dérogations pour continuer à s'entraîner. Ainsi, désormais, les coureurs des N1, Hommes et Femmes, et tous les coureurs de 1ère catégorie (licence FFC 2020) peuvent s'entraîner librement mais de manière individuelle. Pour le cyclo-cross, sont concernés tous les coureurs séniors des équipes UCI et ceux qui disposent d'une licence 1ère catégorie. Ils bénéficieront donc d'un justificatif de déplacement dérogatoire.

"Cet élargissement a été rendu possible en considérant que le cyclisme constitue l’activité principale des athlètes concernés, les assimilant de la sorte à une pratique professionnelle, niveau auquel certaines compétitions les confrontent", annonce la FFC dans un communiqué.

"Pour tous les autres licenciés et pratiquants, en étroite collaboration avec les autres fédérations et associations représentatives du vélo et des activités de plein air, la FFC continue de travailler pour tenter d’obtenir, dès la semaine prochaine, une adaptation raisonnable des règles en vigueur", ajoute l'instance.

Depuis le début du deuxième confinement, plusieurs pratiques sportives sont autorisées.

En dehors de l'activité physique individuelle, avec une attestation, limitée à un rayon d'un kilomètre autour de chez soi et d'une durée maximale d'une heure, les sportifs professionnels et ceux reconnus de haut-niveau peuvent continuer à s'entraîner et se déplacer pour participer aux compétitions, là aussi avec une attestation.

Les sportifs de haut-niveau sont inscrits sur la liste du ministère. Parmi eux figurent aussi les jeunes inscrits dans la catégorie Relève par le DTN. Les coureurs de la liste "collectifs nationaux", qui sont sélectionnés en équipe de France, ont eux aussi le droit de continuer à s'entraîner depuis le confinement, toujours avec une attestation.