=► Réforme des licences : Les 3 niveaux de compétition

Par DOMINIQUE TURGIS
Le 31 août 2022

Adieu Cadets, Minimes, Benjamins, Pupilles, Poussins ! A partir du 1er septembre 2022, la Fédération française de cyclisme appliquera sur la licence de ses jeunes catégories les termes si poétiques d'U7, U9, U11, U13, U15, U17. Mais pourra-t-on dire U17 1 et U17 2 ? Mais ce n'est pas le seul changement proposé par la Fédération française de cyclisme dans sa réforme des licences pour 2023.

COMPÉTITION OU SPORT LOISIR

La grosse transformation de la réforme concerne les P17, enfin les licenciés de 17 ans et plus (il n'y a plus de licence Junior) à partir du renouvellement des licences au 1er octobre 2022. Ils auront le choix entre la licence Compétition et la licence Sport (pour le loisir et les épreuves de masse). Les compétiteurs seront rangés en 3 grandes classes dès leur sortie des Cadets : Élite, Open et Access.

La licence Compétition permet de participer à toutes les disciplines dite de haut-niveau de la FFC (route, piste, cyclo-cross, VTT, Trial, BMX) sans changer de licence. Une correspondance de niveau sera appliquée pour chaque licencié en fonction de sa discipline principale. Un coureur de BMX pourra donc s'essayer à la piste avec la même licence, par exemple, mais pas avec le même vélo.

S'il est facile de comprendre le sens d'Élite, le haut du panier du peloton amateur, comme les anciens Élites 2 de la réforme de 1996, la classe Open rappelle les Nationaux et les Régionaux de 1996. Quant à l'Access, on ne sait pas s'ils courront en lever de rideau mais ils correspondent aux Pass'cyclisme actuels.

QUI EN ÉLITE ?

La licence Élite sera attribuée :
- aux athlètes sélectionnés en équipe de France Espoirs et Élites lors des Championnats internationaux,
- aux athlètes déclarés dans le quota Élite des équipes de division nationale (N1 et N2 pour les femmes, N1, N2 et N3 pour les hommes),
- aux athlètes issus des listes nationales élaborées par les commissions et validées par le Bureau exécutif des neuf disciplines de haut-niveau, autre que la route,
-aux "Juniors" et à tous les coureurs qui en font le choix

QUI EN OPEN ?

Il y aura 3 catégories dans ce niveau de licence.

La licence sera attribuée :
-aux coureurs qui étaient jusqu'à présent en 1ère, 2e ou 3e catégorie,
-aux Pass Open hommes de moins de 35 ans qui avaient une licence Pass Open (sauf si, selon le niveau du coureur, le comité régional accorde une licence Access),
-aux autres Pass Open, hommes et femmes, qui en font le choix,
-aux "Juniors" selon le classement des comités régionaux

La montée d'Open vers Élite ne sera pas imposée aux coureurs en fonction de leurs résultats.
Les 2e caté de 2022 seront en Open 1 la saison prochaine. Les 3e caté seront en Open 2 et les Pass Open en Open 3

QUI EN ACCESS ?

La licence sera disponible en club ou en individuel sur le site de la FFC.

Il y aura 4 catégories comme chez les Pass actuellement.

La licence sera attribuée :
-aux coureurs licenciés en Pass'Cyclisme jusqu'à présent ou en Pass Open pour les plus de 35 ans qui le souhaitent. Les Pass Open hommes de moins de 35 ans peuvent solliciter une licence Access en fonction de leur niveau.
-aux "Juniors" en fonction du classement des comités régionaux

DES JUNIORS À TOUS LES ÉTAGES

Les coureurs en âge d'être Juniors pourront donc se retrouver dans chacune des trois classes de la licence Compétition. Tout au long de l'histoire de l'UVF puis de la FFC, la licence Juniors a connu plusieurs avatars, apparaissant, disparaissant, désignant d'abord les coureurs de moins de 17 ans, ou de moins de 20 ans. C'est depuis 1973 que les Juniors désignent les 17-18 ans dans l'année. Ce n'est pas la première fois que les coureurs de cet âge sont répartis dans les catégories sans tenir compte de l'âge. C'était déjà le cas au début de la réforme de 1996 où les 17-18 ans pouvaient être aussi bien en Départemental, R2, R1 ou National. Trente ans plus tôt, la réforme des licences de 1966 (qui correspondait à l'arrêt des indépendants), avait créé la licence des Amateurs Juniors, âgés alors de 17 à 20 ans. Ils pouvaient être classés en 1ère, 2e, 3e ou 4e catégories comme les Amateurs Séniors. La réforme de 2023 permettra donc aux Juniors de participer aux compétitions selon le niveau de leur catégorie. En revanche, les compétitions avec des limites d'âges restent possibles. Les courses réservées aux Juniors, aux licenciés de 17-18 ans, peuvent toujours avoir lieu.

QUI COURT AVEC QUI ?

Les organisateurs pourront choisir à quels niveaux de licenciés sera ouverte leur compétition. Ils détermineront le niveau le plus haut et le niveau le plus bas acceptés au départ. Les coureurs entre ces deux niveaux pourront participer. Par exemple une course ouverte aux Élites et aux Open 3, sera également ouverte aux Open 1 et 2.

Le club organisateur pourra ouvrir sa compétition à ses licenciés de la catégorie immédiatement inférieure. Par exemple pour une Open 1,2,3, le club peut ouvrir sa course à ses Access 1.

Les courses par catégorie d'âge sont toujours possibles, comme actuellement pour les Juniors et les Espoirs.