Wendel

 

Logo credit mutuel

     

1 564              

Tous nos autres sponsors   ICI

Ce site a pour objectif de vous présenter l'association Club Cycliste Marmande

Vous y découvrirez la présentation et l'actualité de notre association. Vous pourrez obtenir plus d'informations sur nous et nous contacter.

L'association CCMarmande est basée en Lot & Garonne (47) France (métropolitaine). Vous pouvez parcourir le site Club-Cycliste-Marmandais à l'aide des liens de navigations dans le menu.

Nous vous souhaitons une bonne visite sur Club-Cycliste-Marmandais et nous espérons que vous trouverez les informations que vous cherchiez.

Notre association accepte les coupons SPORT    Logo coupon sport jpeg        Coupon sport

Carniel

Mfr

Foulou 3

Logo malet 2

Xgeorgelin

Logo marmande 1

=► www.extranet-marmande.fr

=► www.valdegaronne.com

 

Déclaration des frais engagés par les bénévoles (Remplir les 2 docs)

==► Imprime declaration benevoleCerfa dons organisme interet general

==► Imprime declaration benevoleImprimé

Autres sites à visiter

=► Sud Gironde Cyclisme   =► Cyclisme47

=► Cyclisme'Actu                 =► Direct Velo

=► Velo 101                          

 

COMPTEUR DES VICTOIRES

SAISON 2019/2020  - Du 01/11/2019 au 31/10/2020

1 174
  

TOMASZ KAZUSBA ROI DES CIMES

Article paru dans la Dépêche du midi 16/08/2000

83

Le grimpeur polonais du CC Marmande est allé chercher une victoire =► Lire la suite

 

JEAN MESPOULEDE DU CCM 47 VAINQUEUR DU GRAND PRIX DE MACHECOUL

Article paru dans Ouest-France en 2010

13 2

Pour gagner à Machecoul, il fallait, comme l'an passé, avoir de très bonnes jambes certes, mais aussi maîtriser parfaitement le calcul mental. =► Lire la suite

 

QUELLE ALIMENTATION POUR UN SPORTIF

COMMENT BIEN MANGER

Malbouffe

LES PIEGES DE L’INDUSTRIE DE LA MALBOUFFE

Par le Docteur Jean-Jacques MENUET

Nutrition équilibrée du sportif

=► Lire la suite

 

REMISE DES MEDAILLES DE LA VILLE DE MARMANDE A TROIS GRANDS CHAMPIONS

81

On reconnait sur la photo Eric Lafargue, Olivier Le Paih, Jean-Claude Fedrigo et Yves Buisson

82

Anthony Langella, Pierrick Fedrigo et Jonathan Mouchel

A eux trois ils totalisent 10 maillots de Champion de France : 2 pour Anthony, 1 pour Pierrick et 7 pour Jonathan

 

 

GERARD IANOTTO UN ANCIEN GRAND COUREUR DU CCM 47

78

80

L’EQUIPE DU CCM47 DEVANT LE MAGASIN DES CYCLES LAFARGUE AVENUE PAUL GABARRA

77

On reconnait sur la photo à droite Eric Lafargue.

Equipement en cycles Peugeot, le responsable commercial de l’époque était Jean-François Guiborel, l’actuel directeur du vélodrome de Saint Quentin en Yvelines

 

VINCENT DEDIEU ANCIEN COUREUR DU CCM47

ACTUEL PRESIDENT DU COMITE DE NOUVELLE AQUITAINE

76

JEAN DELPECH – CHAMPION DU LOT ET GARONNE

PHOTO PRISE A MARMANDE LE 26 JUIN 1938

L'équipe cycliste Génial Lucifer était une équipe française de cyclisme sur route des années 1927 à 1949 . Son sponsor principal, Génial Lucifer, était une entreprise de fabrication de cycles et de motocycles.

75

LORSQUE MARMANDE RECEVAIT LA ROUTE DU SUD

3 FOIS VILLE ETAPE

74

DEUX PISTARDS PROMETTEURS : GILLES CHAUVIN ET LOIC DE VINCENZI

73

L’ANCIEN VELODROME DE MARMANDE A LA GRAVETTE

C’est en 1935 que l’ancien coureur sur piste Paul Bourillon (qui possède sa rue à Marmande) décida de créer un vélodrome dans sa ville. Mais en réalité il en existait déjà un en terre battue datant de la fin du 19me siècle.

Cette piste a connu un énorme succès, les plus grands champions français et étrangers y ont disputé de nombreuses épreuves.

Dominique Ragagnin (papa de Monique Normand) fût le premier coureur du CCM a remporté une victoire sur cette piste c’était en poursuite.

Paul Bourillon a dû vendre ce vélodrome en 1938, il fût démonté et racheté par la ville de Condom., puis redémontré de nouveau et racheté et installé à Nice.

65

La piste toute construite en bois avait une distance de 333m, les lattes était disposée perpendiculairement sur une puissante charpente de bois.

C’est Jean Quinta (associé de Paul Bourillon) qui avait pris contact avec un ingénieur chargé de l’étude de l’ouvrage

Le terrain avait été mis disposition par la ville de Marmande.

66

Une autre époque, beaucoup de monde dans la tribune officielle

lors de l’inauguration

Paul Bourillon est debout au second rang.

67

Course de vitesse en nocturne, le vélodrome possédait un éclairage.

68

Course derrière motos, vive les stayers

Les publicités de l’époque avec Canler entre autres

69

Départ d’une individuelle

70

Les officiels au classement, debout avec le béret Paul Bourillon

A quand la construction d’un nouveau vélodrome à Marmande (probablement l’avenir du vélo), on a le droit de rêver…

71

Paul Bourillon avec son vélo d’époque,

on distingue que les pignons du plateau sont écartés, une dent sur deux.

72

Paul Bourillon avec son écharpe de champion du monde

Et sa médaille de champion de France (style décoration)

Pour la petite histoire, Paul Bourillon, brillant cycliste, remporta le championnat du monde de vitesse sur piste en 1896 à Copenhague. En 1898 il disputa 63 course et en gagna 62 et une place de 2ème car déclassé !!!

Après sa carrière cycliste, il en entama une seconde, en devenant chanteur d’opéra, il avait du souffle, et de nouveau il écuma non pas les pistes mais les scènes de spectacle dans le monde entier.

Après ces deux carrières il revient sur Marmande pour prendre la succession de son père commerce de cycles et automobiles.

 

LES FEDRIGO A ROUMAGNE

64

INFORMATIONS

55

Les obsèques de VICTOR CANEIRO seront célébrées le

Mardi 7 avril 2020

A 15 heures

En l’église de LOUPES (33)

La famille demande, à son plus grand regret, de respecter le confinement selon les directives gouvernementales.

Nous vous proposons de nous retrouver, après le confinement, sur sa tombe pour rendre un dernier hommage à Victor. Nous vous informerons dès que possible d’une date.

LE CCM-47

 

TOUR DE GIRONDE 2001 – GILLES CANOUET VAINQUEUR DE 2 ETAPES ET DU GENERAL

63

EN 2001, JEAN-LUC DELPECH VAINQUEUR DU GRAND PRIX DE SAINT SEURIN SUR L’ISLE

61

VICTOR CANEIRO S’EN EST ALLE

55

Ouvrier, coureur, enseignant, directeur sportif, entraineur

et dénicheur de talents

Il est né en Espagne à El Payo le 23 décembre 1943, il est décédé le 01 avril à l’institut Bergognie de Bordeaux, où il avait été admis en soins palliatifs suite à une longue maladie.

Victor Caneiro était une figure du Club Cycliste Marmande 47 depuis son arrivée il y a 36 ans c’était en 1984. Mais avant cela il a eu plusieurs vies :

Il commence des études techniques au CET de Blanquefort en plomberie, chauffage, il va obtenir son brevet professionnel et ensuite prendre la direction des chantiers comme ouvrier durant quelques années.

Voulant évoluer (son côté perfectionniste) il décide d’entrer à l’Ecole Normale Nationale d’Apprentissage à Paris afin de pouvoir enseigner, il obtient son diplôme et devient professeur de l’enseignement technique en 1974, il prendra sa retraite à 60 ans.

Et le vélo dans tout cela ? Pas facile au début, son père ne voulait pas qu’il pratique ce sport, il s’achète un vélo en travaillant (son premier vélo ayant été brisé par son père). Il fait connaissance avec la famille Laville au Bouscat et il leur en était très reconnaissant pour leur aide. C’est dans le club de cette ville qu’il va démarrer sa carrière cycliste en 1960, il va courir durant près d’un quart de siècle pour stopper sa carrière à 40 ans. Il remportera environ 130 courses dans le grand Sud-Ouest, c’est grâce à ses qualités de grimpeur qu’il remportera l’essentiel de ses succès. Il accéda à la 1ère catégorie en 1964, il se souvenait avoir participé au Grand Prix de la Tomate qui se déroulait à l’époque en deux étapes, c’était la grande période de Michel Fedrigo.

Côté entraineur, il commence au Bouscat par entrainer les jeunes durant 3 années de 1982 à 1984, il en profite pour passer ses brevets fédéraux. Il rejoint ensuite fin 1984 le CCM pour devenir DS, il passe son brevet d’Etat. Très vite, il se rend compte qu’en tant que Directeur sportif il ne voit ses coureurs que durant les courses, il souhaite passer entraineur, très certainement son côté pédagogique d’enseignant, voilà c’est parti pour une nouvelle carrière, nous pouvons vous dire qu’il en a, déniché, recruté et formé des nouveaux coureurs talentueux. Il a beaucoup appris auprès du regretté docteur Francis Genson et des entraineurs nationaux, et toute cette expérience accumulée dans le domaine sportif et dans celui de l’enseignement a été mis au service du vélo, car il savait que ce sport difficile ne pouvait être pratiqué qu’avec du travail et de l’abnégation

56

Ce qui surprenait chez Victor, selon ses anciens protégés, c'était surtout sa manière de travailler, un professionnalisme poussé jusqu'aux détails. On voyait les méthodes d’entrainement qui évoluaient, on passait d’une forme d’empirisme à des méthodes modernes. Cela se sentait également parce qu'il transmettait sa rigueur et son perfectionnisme à chaque moment. On s’apercevait aussi que c'était un entraîneur qui possédait une ambition saine de gagner, non pas pour lui, mais pour ses coureurs, il tentait de leur inculquer cette envie de réussir au sein du Club Cycliste de Marmande et imaginait pour certains d’entre-eux un avenir encore plus haut, comme pour Armand De Las Cuevas, Anthony Langella, tous deux passés professionnels. Ces protégés qu’ils soient amateurs puis professionnels, se rappellent ses méthodes, l’utilisation du fractionné, l’entraînement derrière scooter, les mesures physiologiques, en clair de la méthode, de l’analyse et surtout de vrais plans d’entrainement. Il savait écouter, rassurer et comprendre la psychologie des coureurs, une anecdote concerne Armand de Las Cuevas avec qui il est resté lié jusqu’au bout, ce denier reconnaissait qu’il n’était pas facile mais avouait aussitôt que Victor était le seul qui l’avait vraiment compris.

57

Victor Caneiro avec Anthony Langella

Ils sont restés très proches jusqu’à la fin.

On continuait à apercevoir Victor sur le bord des routes ou sur l’anneau de Bordeaux, toujours discret mais son regard observateur lui permettait de scruter le comportement des coureurs. Il était diminué et ne voulait pas qu’on se rende compte de son état, fierté espagnole ou tout simplement pudeur.

Il y a dans la vie des moments que l’on n’est pas préparé à vivre et que l’on ne souhaite pas vivre, celui-là en est un. Cher Victor tu étais pour beaucoup d’entre nous un modèle, un exemple à suivre, ton départ est pour nous aussi tout simplement une leçon de vie.

Nous te remercions pour ce que tu es, nous n’arrivons pas à parler au passé : un homme juste, généreux, attentionné, serviable un peu moqueur…et on en passe. Voyez-vous, nous ne faisons pas l’hagiographie de Victor, mais nous essayons de dire simplement comment il était. Son altruisme était particulier, il vivait pour les autres plus que pour lui. Ne pleurons pas de l’avoir perdu mais réjouissons-nous de l’avoir connu. Pour la grande famille du sport, Victor trouvait toujours les mots justes, qu’il faille féliciter, hausser le ton, rendre hommage ou remotiver ses coureurs. Quelqu’un avait écrit : «Nous exagérons dans l’individu mort les vertus que nous avions méconnu pendant sa vie » ou comme Brassens le chantait : « les morts sont tous des braves types ». Voyez-vous pour nous, Victor notre ami, c’était un brave type. Nous n’exagérons rien. Bien évidemment il avait probablement quelques défauts, mais qui n’en a pas ? Son courage dans l’effort, ses convictions, son intelligence de cœur, son ouverture d’esprit, sa générosité, nous ne les avons pas inventés, nous les avons vécus en permanence. Personne ne pourra jamais nous enlever la chance et la fierté que nous avons eu de de l’avoir connu et côtoyé. Et lorsqu’il faudra prendre une décision, nous lèverons nos yeux vers le ciel en nous demandant : « et lui qu’aurait-il fait ? »

Rappelons-nous, Victor c’était la sincérité d’une passion, il servait le vélo et ne se servait pas du vélo. Il n’a pas toujours été épargné par la critique mais comme toujours ceux qui font s’exposent et ceux qui défont s’imposent, c’est ainsi.

Tous tes amis seront là pour toi, à distance certes, vu la situation actuelle de confinement, nous aurons tous une pensée chaleureuse envers lui et nous présentons au nom du club nos sincères condoléances à tes trois enfants Sylvie, Patrick et Laurent, à sa famille et à tous tes proches.

On est bien peu de choses, au revoir VICTOR.

58

 

De gauche à droite  : Anthony LANGELLA, Gilles ZECH, Alain LAGIERE,

Jérôme BONNACE et Victor CANEIRO

59

De gauche à droite : Franck CLEMENT, Pascal MONLEZUN, Gilles CHAUVIN, Victor CANEIRO et Armand DE LAS CUEVAS

Victor avait du mal à surmonter le décès de deux de ses coureurs :

Franck à 18 ans et Armand à 50 ans.

 

Anthony et Jean-Marc

Le Bureau du CCM47

TOUR DE GIRONDE 1995

VAINQUEUR : ANTHONY LANGELLA

54

IL Y A 26 ANS …. LE CCM RAFFLE 8 MEDAILLES AU CHAMPIONNAT DE FRANCE PISTE A BORDEAUX

HONNEUR AUX FEMININES :

FLORENCE MARRENS ET FABIENNE PIGEONNIER

51

C’ETAIT EN 1998

5049

ZWIFT, CA CONTINUE …..AVEC ANTHONY DELAFORGE

Anthony DELAFORGE, nous explique : Zwift, il ne nous reste plus que cela, afin d’essayer de maintenir à minima le niveau que j’avais réussi à atteindre avec difficulté…

Il existe 4 catégories de niveau (A-B-C et D), la A correspond au meilleur niveau et ainsi de suite, il n’est pas rare de se confronter dans la catégorie A à des professionnels et bien évidemment aux meilleurs amateurs français, exemple Pro Immo.

Anthony cours en catégorie A, il participe à la « Braquasse Cup », un challenge avec classement qui se joue sur quatre épreuves chronométrées avec différents parcours. Ce sont des efforts type CLM.

44

 

Lors de la 1ère épreuve il termine13ème en 24’57’’ à 1’32’’ du vainqueur Samuel Plouhinec (tiens il reprend le vélo ?). Sur la 2ème épreuve il finit 27ème en 12’25’’ à 1’10’’ du gagnant Clément Carisey du TeamPro Immo.

45

Anthony a également terminé 4ème d’un CLM « 2RR ITT Bologna » en 16’09’’ à 1’29’’de Byriel Iversen, coureur danois professionnel chez Lotto Soudal.

46

Espace confiné comme la situation actuelle

Mais il permet de continuer à s’entrainer

Je vous rassure tout est O.K. Portez-vous bien et restez chez vous

1998 Tour du Lot-et-Garonne

43

PARIS-NICE CYCLOS DE 2011 : UN BEAU SOUVENIR

La 17e édition du Paris-Nice cyclo s'était offert un départ à la hauteur de l'événement. Le lieu de départ se trouvait être en plein cœur D'Eurodisney sur Main Street Boulevard, au pied du château de la Belle au Bois Dormant. Dans ce décor de cinéma, les cyclistes sont regroupés et font face à Mickey en chair et en os, si j’ose dire…

Quelques chiffres tout d'abord concernant cette organisation: - un comité d'organisation composé de 5 personnes bénévoles s'appuyant sur 60 autres personnes réparties en 21 voitures, camions et 18 motos pour 324 participants. Pour la 1ère fois le départ a lieu du Parc Euro Disney. Une gageure lorsque l’on connait les difficultés pour obtenir une autorisation de ce genre dans un parc particulièrement sécurisé. Une seul autre épreuve a eu le droit d’entrée dans le parc Eurodisney : Le Tour de France en 1997 (vainqueur Yan Ullrich).

40

Au total, il s’agit de gérer 389 personnes pendant 1é jours (restauration et hôtels compris). Et bien évidemment les rapatrier par avion sur Paris et les vélos quant à eux seront ramenés sur paris par camion.

41

Elisabeth Legouge-Rouxel participait à son 9ème Paris-Nice

Voici le parcours qui était proposé à ces fous pédalant :

Etape 1 : Eurodisney – Troyes 227 kms 1452m de dénivelé.

Etape 2 : Troyes -Orléans 228 km 1386 m de dénivelé

Etape 3 : Orléans - Nevers 170 km 1060 m de dénivelé

Etape 4 : Nevers - Macon 191 km 2300 m de dénivelé

Etape 5 : Macon - Annecy 190 km 2670 m de dénivelé

Etape 6 : Annecy - Les Saisies 93 km 3095 m de dénivelé

Etape 7 : Les Saisies - l'Alpe d'Huez 195 km 4550 m de dénivelé

Etape 8 : l'Alpe d'Huez - Gap 132 km 2930 m de dénivelé

Etape 9 : Gap - Valberg 182 km 3350 m de dénivelé

Etape 10 : Valberg - Nice 172 km 3200 m de dénivelé.

Après un rassemblement devant le Nikaia, c'est un peloton groupé et encadré par les motards qui emprunte la promenade des Anglais jusqu'à la place Masséna où a lieu la réception finale. Au total 1787 km pour 26610 m de dénivelé.

42

Arrivée à Nice on peut poser le vélo.

Un damier infini ou se croisent des personnes passionnées de tous horizons

Pour voir tous les articles, cliquez sur "BLOG"

                                                                          Images

      Le Club Cycliste Marmande 47, compte tenu de la situation sanitaire actuelle d'une part et de la décision gouvernementale d'autre part ,

décide de suspendre toutes activités collectives de notre club.

A savoir : plus de regroupement et plus de déplacements de nos coureurs et dirigeants jusqu'à nouvel ordre.

Ceci est valable pour l'ensemble des sections sportives du Club Cycliste Marmande 47.