=► NOS DEUX MOTARDS SERGE DE NADAI ET DOMINIQUE LAGARDERE INSISPENSABLES POUR LA SECURITE DE NOS ORGANISATIONS

  • Par
  • Le mardi, 18 août 2020
  • Dans En bref

Ils sont tous deux licenciés au CS Virazeil et au Club Cycliste de Marmande 47, ce qui leur permet d’intervenir pour la sécurité sur nos organisations mais également sur celles des autres clubs régionaux.

510511

 

 

 

 

 

 

SERGE

 

DOMINIQUE

 

512

 

 

 

 

Serge DE NADAI et Dominique LAGARDERE sur la course de Pardaillan

 

513

Serge sur le Grand Prix de la Tomate 2019

Cette fonction implique une maitrise parfaite de la conduite de moto et une anticipation constante est de règle. Il va de soit, que plus encore que le motard traditionnel, le signaleur (ou autre fonction) à moto doit avoir une machine en parfait état.

 

Il doit connaitre le déroulement d’une épreuve cycliste et la manière d’y manœuvrer, ainsi que le parcours, les points « chauds » caractérisant les risques de l’épreuve. Un passé cycliste est un plus, ce qui est le cas de nos deux motards Serge et Dominique.

 

Il doit rouler avec les feux de croisement, respecter le code de la route et rester courtois en toutes circonstances, son passager éventuel étant tenu d’avoir le même comportement.

 

I/ Son rôle :

 

A/ Ouvrir la course et en signaler son passage au public et aux autres usagers de la route.

 

B/ Porter les équipements réfléchissants blousons ou gilet jaune 

C/ Signaler aux coureurs au moyen d’un drapeau jaune et d’un sifflet tout ce qui peut être dangereux sur la route et risquer d’entrainer une chute : ilot central, passage étroit, virage dangereux, trou, …

 

D/ Pendant les dépassements des coureurs il doit respecter la règlementation et la discipline sportive à savoir :

- Ne pas doubler les coureurs lors des classements intermédiaires, ne pas doubler par la droite.

- Respecter le drapeau rouge interdisant le passage des voitures et des motos, sauf celles des commissaires chargés du contrôle de la course.

 

- Il est interdit de dépasser les coureurs dans les 5 derniers kilomètres.

 

E/ Il doit respecter scrupuleusement le code de la route.

 

F/ Respecter les consignes données par le responsable du groupe, qui le tiendra lui-même de l’organisateur.

 

Il pourra si besoin, stopper momentanément la circulation chaque fois que cela sera nécessaire 

II/ Son équipement :

 

- Permis de conduire.

- Licence FFC et/ou UFOLEP (obligatoire).

- Une copie de l’arrêté autorisant la course.

- Itinéraire de la course.

- Un sifflet pour se faire entendre des coureurs et des usagers de la route lorsqu’un danger se présente.

- Un drapeau de couleur jaune indispensable pour signaler tous les obstacles dangereux pour les coureurs et les suiveurs.

- A l’avant de la moto, un panneau signalétique indiquant « SECURITE COURSE ».

- Une radio de type VHF/UHF, CB, pour suivre l’évolution de la course et recevoir les informations ou directives éventuelles de la direction de la course.

- Une tenue adaptée à la conduite d’une moto, bottes, casque, blouson, gants et gilet fluo siglé.

514

Dominique Lagardere sur la Coupe de France cadet à Bouglon

Un grand MERCI à ces deux bénévoles indispensables sur nos épreuves