=► CYCLISME : une petite « recette » pour les problèmes de périnée

Par Jean Jacques Menuet Médecin du sport

Sur le terrain, les problèmes d’échauffements, irritations, nodules du siège sont fréquents; parfois en relation avec la qualité du cuissard.

 Voici quelques conseils simples :

Le cuissard : choisir une taille, une coupe, et une peau adaptée qui sera plus ou moins épaisse sur toute la superficie ou plus épaisse sur le devant. Vérifier que le modèle ne comporte pas de coutures intérieures qui vont agresser la peau. Si c’est possible disposer de 3-4 cuissards.

Le laver régulièrement mais à la main avec du savon de Marseille nature, ou en machine avec la lessive « Le Chat Bébé », Pas d’assouplissants; pas de sèche-linge ni radiateur (séchage à l’air)

Si atteinte sous forme de petits nodules ou d’inflammation localisée : appliquer pendant la course le produit « RESKIN » (bande collante à découper en fonction de la localisation, ou pièce toute faite): ça permet une protection très efficace.

Dès le retour de l’entraînement ou de la course, un super « truc » pour décongestionner les nodules et l’inflammation du périnée : prendre une pochette de froid ou un sachet plastique rempli de glaçons, recouvrir d’une serviette fine, placer cet « emballage » sur le périnée, croiser un peu les jambes, et laisser en place 4-5 mns, puis retirer, puis remettre 4-5 mns; bien évidemment le froid peut bruler, donc bien gérer cette application.

Le soir avant le coucher réaliser une application: mélange de 3 pommades en quantités égales: HOMEOPLASMINE®, CICALFATE® du laboratoire Avène, BEPANTHENE® en crème et non pas en pommade; bien mélanger; recouvrir si possible d’un film de cellophane puis porter pour la nuit un slip ou boxer qui maintient en place ce « dispositif » Si le ou les nodules ne sécrètent pas et qu’ils sont seulement douloureux: ajouter à cette préparation un peu de gel de VOLTARENE® qui ajoute une action anti-inflammatoire; si le ou les nodules coulent un peu: pas de Voltarène® mais de la FUCIDINE® en crème (pas en pommade)  à mélanger à cette préparation. ATTENTION: bien s’assurer que tu ne présentes pas d’allergie à l’un de ces produits.

ET BIEN SUR si cela est nécessaire il faudra prendre contact avec un DERMATOLOGUE qui dès le tout début de l’intersaison gérera les soins nécessaires

ATTENTION à certaines pommades qui contiennent des corticoïdes car la FFC (Fédération Française de Cyclisme) autorise certaines pommades et en interdit d’autres.

Bien cordialement à tous, merci pour votre fidélité,

Jean-Jacques Menuet