=► BRAQUET LIMITE EN JUNIORS, SUR ROUTE

 

Je conseille aux Juniors de garder toute l’année le même braquet, celui de la catégorie junior, soit : 7,93m (52X14). Pourquoi ? Pour développer et ou entretenir une cadence de pédalage minimum nécessaire à la bonne réalisation de performance en juniors. Le CLM : Lors d’un Contre la montre, les meilleurs spécialistes Juniors enregistrent des cadences de pédalage moyenne autour de 110tr/mn, variant de 70tr/mn dans les côtes à 150tr/mn dans les descentes. La deuxième difficulté des juniors, après celle de n’être pas capable d’appuyer plus fort sur les pédales (sur le plat, dans les faux plats montants et dans les côtes par manque de puissance), c’est de ne pas être capable de tourner suffisamment vite les jambes dans les parties descendantes. Autour de 60km/h, ils se mettent en roue libre. La Course en Ligne : Lors des courses en ligne, nos meilleurs représentants sont aussi en difficultés dans les parties descendantes. Quand le peloton roule vite à plus de 60km/h, plus ou moins en file indienne, nos représentants se retrouvent en fin de peloton. Là encore par manque de capacité à tenir suffisamment longtemps une cadence de pédalage élevée. Si pour évoluer dans les épreuves de 3ème et en 2ème Catégorie de notre région, vous avez besoin d’avoir un 13, un 12 ou bien un 11 dents, alors vous n’avez rien à faire dans les manches du challenge nationale ni aux championnats de France, parce que vous serez obligés d’évoluer avec un braquet plus petit (52X14) dans des compétitions plus rapide que les épreuves 1 ère catégorie de notre région, pour vous donner un repère de niveau sportif du niveau national junior. Vous serez donc limité sur votre capacité à suffisamment tourner les jambes lors de toutes les séquences de courses rapides. L’Accélération : La première qualité d’un Champion en CLM ou lors des courses en ligne, c’est de savoir choisir et utiliser le bon braquet au bon moment. Il faut un minimum de cadence de pédalage pour pouvoir effectuer une bonne accélération et avec 52X14 vous avez largement assez gros pour suivre une attaque quel que soit le lieu et l’allure de la course. Je sais qu’il ne faut pas chercher à formater tous les coureurs avec des cadences de pédalage identique. Chacun possède sa propre cadence, son propre rythme en fonction de sa taille, de sa force et de sa forme du moment, mais vous devez être capable d’effectuer un minimum. Tout ceux-ci n’est qu’une question d’éducation, mais cette bonne éducation malheureusement est peu faite dans les clubs. Il vous faut donc apprendre à tourner les jambes le plus vite possible et sur de la durée avec le braquet maxi Juniors. Comment ? En cherchant à développer la cadence de pédalage la plus élevée possible et le plus longtemps possible, en faisant : soit des sprints de plus en plus longs aux pancartes avec 52x16 en cherchant à aller le plus vite possible, plus de 60km/h, soit dans les descentes avec 52X15 en cherchant à aller le plus vite possible, plus de 65km/h, le plus loin possible, soit en fractionné derrière un scooter ou une voiture en cherchant à rouler autour des 70km/h avec 52X14, soit sur un home trainer à rouleaux en répétant des séquences d’une minute, soit en pratiquant des entraînements et des compétitions sur piste toute l’année. Les années Minimes, Cadets et Juniors sont les meilleures années pour développer les qualités physiques. Si la Vélocité comme la Force et la Puissance ne sont pas entraînées en temps et heure, elles ne seront jamais développées au maximum des possibilités individuelles et ensuite, quoi que vous fassiez, vous ne rattraperez jamais ce temps perdu.

Avril 2014

Par : Thierry GAULT - Professeur de Cyclisme de la Direction Régionale de la Jeunesse et des Sports et de la Cohésion Sociale de Poitiers - Conseiller Technique Régional placé auprès du Comité Régional de Cyclisme du Poitou-Charentes