=► LE PRESIDENT DE LA FFC MICHEL CALLOT DEMANDE L’ASSOUPLISSEMENT DES REGLES

Le 02 juin 2020, article de Direct Vélo

239

Michel Callot a saisi officiellement la Ministre des sports au sujet de l'écart qu'il constate "entre la tolérance de l’État pour le comportement du grand public en matière de pratique sportive « libre », et les règles qui continuent de s’imposer au sport fédéré, organisé par les clubs".

Dans un courrier daté du 1er juin et envoyé aux Présidents des clubs FFC, le Président de la fédération rappelle la règle de distance décidée et confirmée par le Ministère des sports, de dix mètres entre les cyclistes en mouvement. Il s'étonne de voir que cette règle est "battue en brèche de partout sur le territoire par des sportifs pour la plupart non licenciés, sans éveiller la moindre réaction des autorités". L'élu rappelle que la FFC et la DTN ont travaillé pour proposer des activités de reprise basées sur le respect de ces règles de distanciation physiques (lire ici). 

En conséquence, il demande "des assouplissements dans les règles imposées pour que la pratique en club ne soit pas pénalisée et que nous puissions autant que possible aider nos dirigeants à recréer, au sein de leur association, une pratique encadrée généralisée. Cela doit bien sur continuer à se faire en respectant au mieux les règles de sécurité et en protégeant nos licenciés, mais à un rythme plus conforme à l’évolution positive du déconfinement.

Michel Callot, devant la réouverture des lieux de rassemblements comme les restaurants et les parcs de loisirs, réclame "une meilleure utilisation de nos équipements de plein air (pistes BMX, vélodromes découverts, bike park…) et une possibilité de renforcer nettement nos entraînements encadrés en variant leurs formats pour arriver à de possibles compétitions dès le 15 juillet".