=► LA PYRENEENNE 01 juillet 2018

 

Porter le dossard numéro 1 confère une certaine notoriété mais peut s'avérer un handicap, celui de porter la pancarte de favori. Une étiquette pas facile à décoller mais que d'aucuns s'ingénie à essayer d'arracher.

1 441

Plus de 1000 participants à cette cyclo sportive, avec le Tourmalet et Hautacam

 

2 370

Cyril Barthe

En termes de coups à tenter, en face de Villelongue, on retrouvait deux Pyrénéens en tête d'un groupe de cinq partis semblait-il un peu prématurément. Lilian San Vicente et Bertrand Coumet, jamais en retard d'allumage. Le premier nommé va briser une roue arrière et ses rêves avec, héritant lors du dépannage d'une cassette roue arrière nantie d'une ultime couronne 23 dents au lieu du 28 initialement installé. Ce premier coup de force n'a pas fait trembler outre mesure le porteur du dossard 1 Cyril Barthe, ni Loïc Herbreteau porteur du numéro 2. Les gorges de Luz avalées vent de face, bienvenue à Esterre sous les premiers rayons de soleil, via le Tourmalet.

Un premier coup de boost à partir du Bastan ramenait l'avance à une plus juste proportion d'une échappée écartelée et d'un peloton haché en morceaux. Le ton était donné. Un groupe de sept formé à l'avant dès après la bascule de la Hourquette d'Ancizan, allait s'amenuiser au fil de la montée du col d'Aspin pour ne laisser que quatre postulants au bouquet final au sommet précédent de peu Loïc Herbreteau qui pouvait encore espérer. La lutte était inégale

Le Marmandais le savait mais la course révèle parfois de drôles de surprises que nous narreront les deux premiers la ligne d'arrivée passée. Tous deux se sont projetés à l'avant, alliant parfaitement leurs forces dans les méandres d'un final tortueux et casse-pattes.

À Arbouix, Barthe s'en est allé, seul, laissant Soubes, lui aussi seul à ses doutes. La fière allure ailée du leader est allée décadente jusqu'à laisser renaître l'espoir à son dauphin pointé seulement à une minute de retard à 2 kilomètres du sommet. Tous deux se sont arrachés et ont puisé dans leur ultime énergie la faim de victoire, celle du ventre temporairement satisfaite

Podium :

1er Cyril Barthe Euskadi Basque

2ème Yohan Soubes Team Dordogne Sud

3ème Rémi Epinchard UCC Vivonne

Classement des Marmandais :

5ème Loïc Herbreteau

18ème Lilian Sanvicente

61ème Jérémy Crépelière